Wednesday, May 23, 2012

TIM et CLINDINDIN



S'il te plaît, raconte une histoire...

Ma grand-mère est une abominable sorcière

Elle s’imagine que personne ne le sait.

Le soir venu…  Ce pendant que s’allonge son nez, que rebique son menton, que des griffes lui poussent au bout des doigts, une verrue entourée de trois poils hideux pousse sur sa joue gauche.

Ma grand-mère rapetisse, rapetisse tellement que j'ai peur que Loveyou ne la prenne pour une souris. Loveyou c'est son chat. Il est tout noir.

Elle se coiffe d'un ridicule chapeau pointu qu'elle sort d'un panier et enfourche la balayette de la cheminée. Vroum … La voilà qui s’envole dans un tourbillon de cendres.

C'est la vérité. Si je mentais mon nez s'allongerait! Comme le sien.

Pourtant dans la journée elle est tout à fait normale. Elle parle toute seule, elle cuisine en écoutant la radio et passe des heures au téléphone avec des vieilles biques qu'elle appelle ses amies. Va comprendre.



ça c'est ma mamie quand elle se transforme en sorcière. Elle est comme les vampires on ne peut pas la photographier, alors je l'ai dessinée.


Mon Papa, c’est le plus fort

Chaque matin au réveil il aplatit un tigre pour le transformer en carpette.

Au petit déjeuner il refuse énergiquement thé et tartines et préfère avaler le grille-pain : le fer c’est bon pour la santé. Puis il engloutit la théière, histoire de faire passer le grille-pain.

Ensuite il marathonne jusqu’au bureau. Une quarantaine de kilomètres, ce n’est rien. Et ainsi maman garde la voiture pour aller faire les courses.

Le soir, pour se détendre mon Papa se délasse dans un bain à 100°. Juste ce qu’il faut pour lui rosir la peau.

Quand il parle, mon Papa, c’est encore le plus fort. On l’entend jusqu’à Tombouctou. Et si tu ignores où est Tombouctou, c’est ton problème.

Mon Papa, c’est vraiment le plus fort. Plus fort que le tien, en tous cas. Parfois il me fait peur mais je l’aime, je l’aime. Fort, fort…


ça c'est une des carpettes de mon papa


Mon nainnin

Voici mon nounours, mon nainnin, mon doudou.

Il s’appelle Clindindin.

Je l’aime, je l’aime, je l’aime… Presqu’autant que maman. Elle dit qu’il sent le pipi mais moi je trouve qu’il sent bon.

Quand il était petit, c’était un ours blanc. Maintenant il est plutôt gris. Il est vieux, sale et puant dit ma sœur.
Clindindin n’a plus qu’un œil, son poil est râpé, sa jambe droite pendouille au bout d’un fil.

Je l’aime, je l’aime, je l’aime… Presqu’autant que maman et bien plus que ma sœur.

Ma maman le regarde et soupire.
Ma maman me regarde et soupire.

Je sais que tu m’aimes, me dit-elle. Elle attrape Clindindin et le jette dans la machine à laver.
Je sais que tu m’aimes. Elle secoue la tête.  Pas comme tu aimes Clindindin, j’espère. Tu le martyrise, le pauvre !



ça c'est les copains de mon Clindindin couchés sur la Grande Bao. Clindindin refuse de se laisser photographier. (la Grande Bao, c'est le chien de ma mamie). Elle est cool.

Ma maman

Elle est grande, elle est belle, elle sent bon mais parfois elle est méchante et je la déteste. Seulement quand elle est méchante.

D’abord, elle m’oblige à me coucher tôt. Moi je veux regarder un film à la télé. Ensuite elle me fait manger des trucs vraiment pas bons. Même si c’est elle qui les cuisine.

A part cela, elle est plutôt bien. Je l’aime, je l’aime, je l’aime…

Elle a ce truc avec les vêtements. Il faut toujours être impeccable, comme elle dit. Si elle le pouvait elle me jetterait dans la machine à laver avec Clindindin. Je déteste ça.

La nuit, dans mes rêves, elle est là. Elle tue les monstres. Je l’aime, je l’aime, je l’aime…


un jour je dessinerai ma maman



La Grenouille

La grenouille, c’est ma sœur. Papa l’appelle sa petite grenouille bleue. Ses vêtements sont bleus. Enfin, presque toujours.

Je ne suis pas sûr que je l’aime à fond. Juste un peu. De toute façon, elle n’aime pas les garçons, et je suis un garçon. Elle déteste Clindindin et dès qu’elle le peut,  l’attrape pour l’envoyer voler au-dessus de l’armoire.

Bon, c’est ma sœur et je ne peux pas la changer. Elle s’appelle Irma. Moi, c’est Tim. Enfin Timothée.



bon, c'est pas vraiment Irma, mais elle va être furieuse quand elle verra ça! 

(à suivre)

1 comment:

Thérèse31 said...

Oui, je suivrai, c'est délicieux et "tellement vrai"!