Wednesday, March 21, 2012

Tellement complexe

Difficile d'intervenir en pareilles circonstances. Une chose me frappe. Tous nos journalistes ou presque décrivent le tueur (de moins en moins présumé) comme étant "français d'origine algérienne". Là, je m'insurge. Il est français. Pourquoi stigmatiser un pays ? Je suis également française et je porte un nom à consonance étrangère. Si je commets un crime, personne ne dira: "française d'origine irlandaise" (pourtant l'IRA a eu de beaux jours).

Non c'est un français et si nous suivons une logique de responsabilité communautaire, nous sommes responsables. Personnellement je ne suis pas dans cette logique. Encore que, éducation scolarisation et autres sujets pèsent dans nos choix lorsque nous avons le privilège de nous exprimer par le vote.

Pour le reste je suis très ignorante. Comme nous tous. Mais je suis certaine d'une chose, il convient qu'il se rende, ou qu'il soit pacifiquement arrêté. Jugé selon les règles de la démocratie, sinon, ce serait un retour à la barbarie (pas si lointaine). Bien sûr, ma sensibilité de mère voudrait le voir explosé, tiré à bout portant comme cette malheureuse petite fille.

Et s'il se suicidait ? Preuve d'humanité ? Que je sache les animaux ne se suicident pas.

Ceci est un premier jet. Réfléchissons.

Not easy to talk about it. One thing is interesting though. Journalits in France, usually describe the presumed killer as " French from Algerian descent" I cannot agree. The man is French. Why refer to another country ? I'm French although my name sounds foreign. Suppose I commit a crime, would journalists say "a French woman from Irish descent" ? ( Connotation with IRA?)


No. That man is French. And if I follow some kind of communautarism philosopy, we, being French, are all responsisble. Not my way of thinking. Although being lucky enough to vote( it's still a privilege) education, schooling are certainly part of our worries and duties.


I really do not know what to do, what to think. Except that the man ought to be arrested and judged according to our laws. It's democracy. Any other conclusion would mean that we are back to barbarian ways. Of course, as a mother I would gladly pull the trigger, as he did with young Myriam. But it should not be like that.


And what if he took his own life ?  Would it be a proof of his belonging to human race (the only one)?
As far as I know, animals do not opt for suicide.


First impressions. Let us think about it.

1 comment:

Therese31 said...

Et...il est mort.
Et...on politise au maximum l'intervention du raid, car il y a des âmes aussi froides que celles du tueur qui jugent, qui pèsent, qui prétendent être capables de "faire mieux". Le monde meurt de haine.
PAS MOI! PAS TOI! Je t'embrasse.